mercredi 6 décembre 2017

Chansons, traités des passions et romans.

Me réveille avec Johnny mort. C'est d'autant plus triste que ça ne me rajeunit pas.

Ce qui me ramène à une chose qui me tient à coeur depuis longtemps.
Il faut absolument prêter attention aux chansons et à leurs textes. Elles façonnent les sensibilités profondes.
Les livres sur le Pop et le punk anglais - par exemple ceux de Simon Reynolds ou de Greil Marcus - le montrent bien.
Les gens naissent, se rencontrent, s'aiment, se quittent, vieillissent sur ces musiques indissolublement liées aux moments émotionnels les plus forts de leur vie.
Les chansons et leurs textes sont l'équivalent des guides de confession et des traités des passions des XVIIème et XVIIIème siècles (il y en a des montagnes). ou encore des romans du XIXème et du XXème siècle (jusqu'à Sagan, voire 50 Nuances de gris). D'Ormesson avait sa place dans cette tradition à la sous-variété "élégance française hédoniste de la classe de loisir" - au sens de Veblen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire